Le monde est constitué de nombreuses parties, dont chacune est différente. Et parfois, les choses changent.
Pour pouvoir affronter ensemble les défis de notre monde, nous avons besoin plus que jamais de la communauté internationale des Nations Unies. L'Allemagne est active au sein des Nations Unies et elle souhaite également assumer des responsabilités au Conseil de sécurité.
(paix)
Nous oeuvrons en faveur de la paix. En tant que quatrième contributeur des Nations Unies, nous soutenons de nombreuses missions de maintien de la paix, au Mali par exemple. Des policiers allemands y transmettent leur savoir dans le cadre de la formation des forces de sécurité.
O-TON 1:
Mission de la police des Nations Unies au Mali
« Nous comptons sur nos amis d'Allemagne et d'autres pays pour venir nous former et nous accompagner dans cette lutte. »
Nous aidons les organisations dans les opérations de déminage, au Cambodge par exemple.
O-TON 2:
Déminage au Cambodge
« Une fois le déminage terminé, j'aurai de nouveau plus de terres à cultiver. Mon rendement augmentera d’environ 30 pour cent et je pourrai planter plus. »
L’Allemagne aide les victimes de violences, notamment en Afghanistan, en leur fournissant un soutien post-traumatique.
Encadrement psychosocial des victimes de traumatismes en Afghanistan
Grâce au suivi psychosocial, les victimes de traumatismes ont une chance de retrouver une vie normale.
(justice)
L'Allemagne s'engage pour la justice et l'État de droit. La Fondation allemande de coopération juridique internationale aide à améliorer le système pénal en Tunisie.
O-TON 3:
La Fondation allemande de coopération juridique internationale en Tunisie
« Lorsqu'un détenu sort de notre prison, nous lui fournissons tous les moyens qui peuvent l'aider à s'intégrer dans la société. De cette façon, nous accomplissons une réforme sociale, nous limitons la criminalité dans notre société et nous contribuons à la paix sociale. »
Promouvoir la justice, c'est aussi encourager le droit à l'éducation. En tant que troisième pourvoyeur d'aide publique au développement, l'Allemagne soutient le Programme 2030, et donc de nombreux projets scolaires.
(innovation)
« Nous recherchons toujours de nouvelles solutions afin de faire face aux défis de notre temps. Nous aidons le Brésil à combattre les virus dangereux transmis par les insectes.
O-TON 4:
Détection et surveillance des virus transmis par des insectes au Brésil
« L'idée de ce projet est de montrer que si nous procédons à ce genre de contrôle, c'est-à-dire si nous détectons le virus dans l'insecte, avant qu'il soit transmis à l'homme, alors nous pouvons éviter des épidémies entières. »
Le Centre aérospatial allemand (DLR) fournit des technologies satellitaires qui augmentent l'efficacité de l'aide humanitaire, par exemple lors de la construction de camps de réfugiés.
O-TON 5:
Télédétection par satellite pour l'aide humanitaire en Jordanie
« Pour pouvoir planifier un système hydraulique à très grande échelle, nous disposions de données satellitaires qui nous ont permis de nous assurer que l'eau descendait réellement de la montagne et grâce auxquelles nous avons pu voir pratiquement chaque pierre et donc vraiment bien travailler. »
Dans un monde toujours plus petit, l'Allemagne table sur le partenariat avec ses voisins proches et lointains.
(partenariat)
L'Agence fédérale de secours technique (THW) apporte son soutien sur place et apprend aux réfugiés à être autonomes dans leur pays d'origine.
O-TON 6:
Formation à l'aide technique pour les réfugiés en Allemagne
« Je pense que si je connais plus, dans mon pays je peux peut-être faire profiter beaucoup de gens là-bas. »
L'Allemagne souhaite relever les défis planétaires avec toute la communauté internationale. Elle crée pour cela un endroit approprié : le Campus des Nations Unies à Bonn.
L'Allemagne aide à préserver le patrimoine culturel, et ainsi à promouvoir le dialogue international.
Nous envoyons des experts et transmettons nos compétences.
O-TON 7:
Programme de sauvegarde du patrimoine culturel à l'échelle mondiale
Je suis doctorante à l'université de technologie BTU de Cottbus. Mon travail porte sur la reconstruction des villes anciennes après la guerre, et plus spécialement Alep. Dans ce contexte, nous analysons par exemple les reconstructions faites en Allemagne au lendemain de la Seconde Guerre mondiale ou après la guerre dans les Balkans. Quels enseignements pouvons-nous en tirer et comment pouvons-nous éviter de refaire les mêmes erreurs ? Comment pouvons-nous reconstruire les anciens quartiers d'Alep de façon à ce que les habitants les reconnaissent et veuillent y vivre à nouveau ?
L’Allemagne
candidate au Conseil
de sécurité
des Nations Unies
2019-2020

Une voix pour
la paix
la justice
l'innovation
et le partenariat
... aux Nations Unies